4 questions à se poser avant de se lancer dans l’investissement locatif

Publié le : 02 juillet 20214 mins de lecture

Comme dans tout placement, la sélection du produit est essentielle pour le rendre rentable. Concernant l’investissement locatif, amortir un achat immobilier constitue un long chemin à parcourir. C’est pourquoi l’investisseur doit tenir compte de certains points avant de se lancer dans son projet. Le but, la sélection du bien selon votre capacité et le choix du locataire en sont des déterminants, pour une optimisation de revenus.

Quel est le but de l’investissement locatif ?

Malgré l’existence d’innombrables façons d’épargner, investir dans la location reste le choix le plus convaincant pour le moment. Tout doit quand même commencer par trouver la raison qui inspire le plus votre volonté d’investir. En effet, obtenir un patrimoine immobilier vous permet de bâtir un avenir meilleur. Aussi, l’augmentation de revenus grâce à la location vous assure une retraite plus paisible. En plus, vous aurez la possibilité de transmettre vos biens à vos héritiers. Bref, l’investissement locatif peut vous offrir une protection financière, même si le revenu n’est pas élevé. De plus, la location d’un bien immobilier est avantageuse en matière de fiscalité. Effectivement, elle permet aux investisseurs de bénéficier des échappatoires fiscales acceptées et soutenues par l’État.

Quels biens et où investir selon votre capacité ?

L’investissement locatif n’a rien à voir avec l’achat d’une maison de rêve. Le plus important est de réussir un bon investissement. L’immobilier d’investissement peut être utilisé à des fins résidentielles, commerciales ou professionnelles. Il faut bien se renseigner, car les avantages fiscaux dépendent aussi des types de biens à louer. Dans la plupart des cas, un bien immobilier est acheté à crédit et le loyer perçu sert à rembourser une partie du prêt mensuel. Indépendamment de votre objectif, emprunter une partie ou la totalité du prix de l’immobilier vous est fiscalement avantageux. Il s’agit d’avoir un patrimoine et d’atteindre vos objectifs, même à long terme, sans avoir à dépenser une énorme somme. En effet, les revenus locatifs et les économies d’impôts peuvent contribuer à réduire l’effort d’épargne.

Comment choisir le locataire pour optimiser les revenus ?

Les cibles changent en fonction du lieu de votre investissement. Il est plus judicieux de disposer de toutes les informations nécessaires sur le potentiel locatif du secteur. Chaque cible a ses critères prioritaires et il faut en tenir compte afin d’optimiser votre investissement locatif. Les étudiants sont souvent à la recherche de studios proches de leurs universités, des transports et des lieux de divertissement. Les jeunes couples s’adaptent mieux dans des T1 ou des T2 dans un quartier vivant, proche de leur lieu de travail. Les T3 ou les T4 arrangent les familles avec enfants ou les étudiants en colocation. Les familles cherchent des structures pour petite enfance à proximité de leurs résidences. Pour finir, le choix des locataires se fait avec soin en leur demandant de fournir des documents prouvant leur solvabilité.

Plan du site